Zéro Déchet – Béa Johnson

source : clic sur l’image

J’ai acquis il y a peu le livre Zéro Déchet de Béa Johnson. Elle y présente son expérience d’une vie dans déchets. Elle et sa famille (4 personnes + un chien) ne produisent que 1 litre de déchets par an ! C’est vraiment très minimal ! Elle nous donne donc des conseils pour arriver à faire comme elle.

La clé du succès d’après Béa Johnson, c’est de respecter les 5 étapes systématiquement, à savoir :

refuser

réduire

réutiliser

recycler

composter

Toute enthousiaste, j’ai donc demandé à mon Homme s’il était partant pour tenter cette aventure, et il a dit oui ! Nous verrons ça ensemble dans peu de temps ! 🙂


Et vous qu’en pensez-vous ? Essayez-vous de mener une vie zéro déchet ? Ou bien est-ce une chose que vous pratiquez déjà depuis bien longtemps ?

EnregistrerEnregistrer

Filed under Simplifier

Ici, je partage avec vous mes aventures du quotidien, où je vis avec juste ce qu'il me faut, tout en essayant de réduire mon impact sur l'environnement. Je vous raconte ma garde-robe que je veux la plus éthique et versatile possible. Aussi, je mange souvent végétal, vous verrez peut-être passer de temps à autre une recette de ce type. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est discuter avec vous. Bonne lecture ♥︎

9 Comments

  1. J'ai commencé également cette démarche il y a un an maintenant. Ce n'est pas toujours facile au quotidien, mais Béa Johnson est tellement inspirante ! Nous refusons maintenant tous les articles que vous avez mentionnés et nous avons mis en place un compost… Reste les autres étapes à intégrer !

    • le compost c'est malheureusement quelque chose que je ne peux pas faire car nous vivons dans un petit appartement sans jardin…
      félicitations en tout cas pour toutes les démarches écologiques que tu pratiques chez toi, et bon courage pour la suite 🙂

    • Lucile

      Je suis dans le même cas que vous, j'habite dans un studio en ville mais sachez que certaines villes ont des composteurs à disposition (il suffit de vous renseigner à la mairie). Pour ma part, à Toulouse il y en a, mais pas dans mon quartier. Du coup, j'ai trouvé un palliatif : j'ai un seau en plastique que j'amène chez mes parents, qui eux ont des poules (et comme j'y vais régulièrement, ça fonctionne). En espérant que ces solutions soient adaptables pour vous ! 🙂

  2. C'est vraiment super ce que tu entreprends avec ton homme :). Pour ma part vivant encore chez mes parents je ne peux pas leur imposer ce genre de chose et vivant plus à l'hôtel c'est un peu compliqué en ce moment de mettre ce type de projet en place…

    Belle soirée, bises.
    M.

    • Oui merci 🙂 je suis surtout hyper contente qu'il accepte de participer à mes lubies !! 😉
      Pour tes parents, je crois que c'est encore plus difficile de les faire changer, j'ai essayé avec les miens mais ça n'a pas eu l'air de les intéresser beaucoup… je ne sais pas comment sont les tiens…
      et pour l'hôtel effectivement c'est encore plus complexe ! voire même impossible, puisque tu n'es pas chez toi, tu ne contrôle pas les poubelles, logique…
      bonne soirée à toi aussi (j'attend avec impatience un prochain article sur ton blog d'ailleurs 🙂 )
      bises
      Eva

  3. C'est vrai qu'il est difficile de refuser, en particulier en ce qui concerne les tickets de caisse ! Par exemple, dans ma bibliothèque, ils impriment automatiquement un petit ticket stipulant à quelle date le livre doit être rendu, du coup je le recycle en marque-page et je prends des notes dessus, mais au final, ça reste un déchet…
    Pour les sacs en plastique, je ne jure que par les sacs en tissu depuis un bon moment maintenant. Je fais parfois une exception pour les sacs en papier qui sont parfois plutôt jolis, que je réutilise en emballage cadeau ! Autour de moi, tout le monde s'est habitué au fait que le contenant et le contenu diffèrent généralement !
    Quant au "stop pub", bien que ce soit écrit en gros sur ma boîte aux lettres, j'en retrouve quand même tous les jours…
    En fait, la phase "réutiliser" est, en mon sens, la plus simple à appliquer ! En tous cas, félicitations pour ton avancée 🙂

    • Merci !!
      Oui c'est très difficile de refuser, mais j'essaye de faire le plus possible l'effort !
      C'est vrai que l'étape réutiliser est vraiment plus simple à appliquer ^^

  4. Moi, c'est les sacs plastique que j'ai du mal à refuser, que se soit au marché ou dans les magasins, je reviens toujours avec des sacs.
    Il va falloir que j'arrête car je commence à avoir une tonne de sacs chez moi et je ne sais pas quoi en faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *