Zéro Déchet – Refuser

Vous pouvez lire ou relire mon article au sujet de Béa Johnson en cliquant sur ce lien.

Nous avons donc commencé avec la première étape vers le zéro déchet : REFUSER. Au quotidien, cela se traduit par :

  • refuser les sacs en plastique et utiliser des sacs de courses en tissus. Nous en avons toujours 2 dans nos voitures respectives, 2 dans l’appartement, 1 sur nous, afin de pouvoir prévenir au maximum l’utilisation des sacs en plastique. Lorsque je fais du shopping en ville, je refuse les sacs des boutiques et je demande aux vendeuses de mettre mes articles dans mon petit sac en tissus pliable que je garde en permanence dans mon sac à main ;)
  • refuser les tickets de caisse, de carte bancaire, de retrait au distributeur, etc. Pensez à appuyer sur NON aux bornes automatiques, et à payer en espèces le plus possible (ça fait un ticket en moins d’imprimé) ;)
  • refuser les publicités dans la boite aux lettres. Allez dans votre bureau de Poste et demandez à vous faire enregistrer dans le registre STOP PUB ;)
  • refuser les newsletters de vos marques favorites par courrier. Cela se règle facilement soit sur internet, soit dans la boutique même ;)
  • refusez les échantillons. Dites simplement, « non merci » ;)
  • refusez les cartons publicitaires que l’on vous donne après un achat. Idem, « non merci » ;)

De notre côté, nous avons pratiquement assimilé cette étape. Mais c’est assez long et il faut avoir le réflexe très rapide de dire aux gens ce fameux « non merci, je n’en n’ai pas besoin/je n’en veux pas ». Dans ces cas là, Béa Johnson raconte qu’elle dit « non merci, je n’ai pas de poubelle », personnellement, je ne me sens pas encore le cran de pouvoir dire un truc pareil… et en plus c’est pas vrai…



2 thoughts on “Zéro Déchet – Refuser”

  • C’est aussi une démarche que j’essaye d’adopter au maximum ! Je n’ai pas fait la démarche à la Poste pour la pub par contre. Ca fonctionne ? Les distributeurs de pub sont affiliés à la Poste ? Et maintenant que j’ai mes tote-bags Dressing Responsable, j’en ai toujours sur moi, ça évite donc les sacs plastiques lors des petites courses improvisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *