« Les Damnées du low-cost »

En 2011, le Rhana Plaza, usine low-cost du Bangladesh, s’effondrait en tuant tous les ouvriers se trouvant à l’intérieur, soit un millier de personnes, de travailleurs sous-payés, exploités.

Voilà, c’est ça la réalité de l’industrie textile fast-fashion. C’est ça la vérité sur les vêtements pas chers  qu’on s’achète chez les grosses multinationales (Zara, H&M, et compagnie…).

La vie d’un ouvrier asiatique ne vaut pas un débardeur à 2 euros… Il est temps de faire changer les choses…

Filed under Garde-Robe

Ici, je partage avec vous mes aventures minimalistes et (presque) zéro déchet. Je vous raconte ma garde-robe que je veux la plus éthique possible. Je suis (presque) végane et je tente de découvrir de belles alternatives écologiques aux produits animaux. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est discuter avec vous. Bonne lecture ♥︎

6 Comments

  1. Quelle horreur! Nous occidentaux, nous sommes responsables de cette catastrophe. Refusons ces marques. Il ne faut même plus entrer dans les magasins. Malheureusement, peu de personnes sont encore conscientes des conditions de travail des personnes qui fabriquent nos tee shirts à 10€. Merci de diffuser ce reportage en espérant qu il touchera un plus grand nombre. Recherchons les marques éthiques.

    • oui, il ne reste plus qu'à changer nos habitudes de consommation ! je crois que c'est ce qui freine le plus de gens malheureusement, car tout le monde n'a pas les moyens d'acheter des vêtements ou objets fabriqués en Europe… ce qu'il faut, c'est que les gens qui ont les moyens de le faire s'en chargent !

  2. Merci Eva d'avoir pensé à diffuser ce reportage sur ton blog… J'ai pris le temps de le regarder avec ma maman et nous sommes plus que triste de cette situation… C'est une horreur et cela ne devrait même pas exister… Le problème est que nous population de la classe moyenne n'avons pas forcément le pouvoir d'achat pour acheter d'une made in France ou Europe. Alors on fait comment ?

    Très bon week-end de Pâques à toi, bises.
    M.

    • il est bien là le problème ! comment fait-on lorsqu'on a des revenus moyens ? C'est exactement mon problème en ce moment. C'est pour ça que je m'efforce de posséder peu de choses, afin de pouvoir garder du budget pour consommer éthique. Là, ça fait un mois que je n'ai rien acheté (hormis les consommables), et j'ai besoin d'un nouveau pull, mais je ne peux pas dépenser 200 euros pour un made in Europe, du coup, j'économise. Cette situation est assez compliquée c'est clair. Après, je fais des recherches sur le net en ce moment pour essayer de trouver des marques éthiques, et quelques marques anglaises qui vendent des produits bio font fabriquer leurs vêtements en Asie, mais d'après eux, les travailleurs sont bien traités, et c'est un peu moins cher… c'est à voir.
      En tout cas, dès que je trouve un bon plan, je le fais circuler sur le blog, promis 🙂 !

      Bonne fin de weekend à toi aussi 🙂
      Bises

  3. Nous sommes déchirées entre notre envie d'être à la mode, notre budget et notre responsabilité face à la catastrophe humaine et environnementale à laquelle mène la fast fashion.
    En tant que styliste personnelle, je recommande de commencer par modérer notre consommation de fast-fashion en n'achetant que ce dont on a vraiment besoin et à ne pas considérer le vêtement comme une denrée périssable http://dresslikeaparisian.com/fr/faut-il-shopper-la-fast-fashion/

    • merci pour le lien, ton article est très bien !
      mais il faut avant tout tempérer nos achats, ne pas dévaliser les magasins, et acheter que ce qui nous est utile. et je ne parle pas de minimalisme là.
      ce qu'il faut, c'est ne pas avoir de choses qui ne nous servent à rien. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *