Comment j’ai mis au point mes « capsules wardrobes »

Depuis quelques jours, je mets au point mes capsules pour toute l’année. J’ai donc opéré une ou deux modifications aux capsules de décembre et de janvier/février que je vous avais déjà présenté.

Etant donné que j’ai mis un certain temps à élaborer tout ça, je me suis dit que j’allais vous détailler le processus, au cas où ça pourrait vous aider…

Comment mettre au point une garde-robe capsule ?

  • Connaître ses couleurs (Edit : ET SA MORPHOLOGIE AUSSI !)
La colorimétrie est toujours très importante, je ne le répèterai jamais assez. Vous ne vous sentirez jamais satisfaite tant que vous ne connaitrez pas vos couleurs. Celles qui vont avec votre teint, avec votre couleur de cheveux et avec la couleur de vos yeux.
Connaitre sa morphologie est également essentiel, car vous ne vous trouverez jamais bien dans un vêtement qui ne correspond pas à vos formes. Il existe de nombreux sites spécialisés à ce sujet.
  • Chercher de l’inspiration
Quand c’est fait, je vous conseille d’aller piquer des idées sur Pinterest. Si vous ne savez pas trop où chercher au début, commencez simplement par visiter la rubrique mode féminine. Vous épinglerez au fur et à mesure tout un tas d’images (dans le même tableau c’est important) qui vous plaisent, avec des tenues que vous vous voyez facilement porter.
  • Trouver son style
Une fois que le tableau est constitué, il devrait se dégager une « ambiance » et un « style » général. Si ce n’est pas le cas, faites le tri et supprimez ce qui ne colle pas avec le reste, ou bien épinglez les images dans un autre tableau (vous les réserverez de côté pour plus tard, juste le temps de bien réfléchir).
  • Créer une palette de couleurs par saisons
De ce « style » général, vous devriez distinguer un certain nombre de couleurs dominantes (4 ou 5 par saison c’est bien). Ces couleurs doivent pouvoir se mixer entre elles très facilement. J’ai même « poussé le vice » jusqu’à avoir des couleurs qui reviennent à chaque saison (le gris et l’écru), ce sont mes couleurs principales. J’ai également deux autres couleurs qui se sont détachées du reste : le noir et le bleu, ce sont mes couleurs secondaires, que je ne porte pas à toutes les saisons, et pas forcément en même temps. Enfin, j’ai également déterminé des couleurs plus « accentuées » (le kaki, le caramel et le corail), que je n’utilise que par « touches » pour quelques saisons.
  • Déterminer ses besoins

La dernière étape est de déterminer ses besoins réels, ses essentiels nécessaires et suffisants (cf. Dominique Loreau). C’est très simple. Il suffit de compter combien de vêtements vous sont nécessaires par semaine, et de calculer tout ça en fonction de votre rythme de lavage du linge, du degré de salissure des vêtements chaque jour, de votre travail, de vos activités, etc.

***

Cette méthode, je l’ai trouvée un peu toute seule à force de galères sur Pinterest (si vous voulez voir mes modèles de moodboard c’est ici), et aussi après beaucoup de recherches de méthodes, de lecture de blogs (notamment Into Mind – en anglais), etc.

Vous remarquerez que je ne vous suggère ici aucun nombre précis de vêtements à posséder. Le plus important étant réellement le dernier point, à savoir déterminer ses besoins. Si vous avez besoin de 50 vêtements parce que vous voyagez beaucoup, ou parce que votre travail vous impose de changer de tenue chaque jours, très bien. Si en revanche, vous n’avez besoin que de 10 vêtements parce que vous avez une vie très sédentaire, très bien aussi.

***

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser. J’essaierai d’y répondre :)

8 comments on “Comment j’ai mis au point mes « capsules wardrobes »

  1. J'avoue que je suis en plein dedans pour me responsabiliser dans mes achats et desencombrer mon placard.
    mes basiques sont aussi le gris, le blanc, le noir et l'écru mais je porte aussi un beau manteau rouge et souvent des couleurs assez chaudes ( orange, rouge prune) pour réchauffer le tout

  2. Oui c'est bien de prévoir de quoi s'habiller quand le linge sèche … N'ayant pas envie de donner mes vêtements "en trop" pour rentrer dans un modèle de capsule (car ils me vont tous et me plaisent tous) j'ai juste mis de côté 4/5 vêtements en échange d'autres début janvier pour changer un peu l'équilibre. Je sais aussi que certains vêtements seront mis qu'au boulot (vestes) et que le week-end j'aime être à l'aise dans mes mouvements … Donc je n'ai pas trop envie d'Ultra réduire. Dernierement j'ai aussi récupéré des vêtements de la grand mère, j'aime le cote recup' + sentimental.

  3. Parfaits tes conseils! je suis aussi une adepte de into mind :-) J'ai hâte de voir ta capsule.
    En tout cas je suis contente de ma capsule. J'arrive même à entrer dans un magasin sans avoir besoin de rien. Oh yeah!!

  4. J'adore toujours lire tes articles. Ils sont passionnant et fière de toi car comme tu le sais je n'arrive toujours pas à franchir le cap. Je ne suis plus autant dans l'excès mais je suis encore loin d'être de ton niveau.
    Belle et douce soirée à toi, bises.
    M.
    PS : et non je ne suis pas vexée ;-)

    • Et moi j'adore tous ces gentils commentaires que tu me laisses ma jolie Margaux. Je sais très bien que ce n'est pas évident d'adopter la garde-robe capsule. En fait il faut le vouloir vraiment et être prête, si ce n'est pas le cas, ça ne marchera pas. Il faut avoir un déclic ;)
      Bises ma belle :)

  5. Exactement ce qu’il me fallait pour débuter !!
    Je n’ai pas vraiment commencer ce concept-là dans ma penderie. En revanche, je n’ai que des vêtements qui peuvent faire au moins 2 saisons (une robe d’été, qui passe avec des collants fins au printemps ou en automne par exemple).
    Ce qui fait que j’ai pas mal réduit ma quantité de vêtements. Et ils sont tous regroupés dans mon dressing, je n’ai plus aucun vêtements éparpillés : j’ai tout sous les yeux.
    Je pense que j’ai encore trop de choses dans ma penderie mais petit à petit, ça va réduire. ;)

    Merci pour cet article,
    Little No’
    http://touchesdenvie.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *