P.16.1. Transitions

Ca fait un peu plus d’un mois que je suis rentrée de mon « grand déplacement », et ça fait un peu plus d’un mois que je me triture l’esprit pour savoir comment revenir écrire ici. Je ne sais toujours pas si je dois expliquer tout ce qu’il s’est passé dans ma tête ces six derniers mois, ou bien si je dois revenir écrire comme si de rien n’était… Dimanche 1er mai, j’ai été à un festival de jazz dans la Manche avec l’Homme, à côté de sa maison de famille. Avant d’y aller, nous avons déjeuné chez ses grands-parents. Ce jour là j’aimais bien mon look – chose rare ces derniers temps – et on a improvisé une micro séance photo pour l’immortaliser, tout bêtement avec mon téléphone portable. Les images risquent de paraître un peu, voire très, « amateuristes », mais j’ai trouvé que c’était un bon moyen de revenir sur mon blog en douceur.

J’ai appelé ce look « transitions » parce que je trouvais que le titre correspondait à la fois au temps qu’il faisait, à savoir le passage vers les beaux jours (je crois qu’il s’agissait du premier weekend de véritable beau temps – mais avec un peu de vent frais encore – du printemps ici en Normandie), et aussi au fait que je reprenne en main mon passe-temps préféré : l’écriture sur ce blog.

Transitions toute en douceur donc, n’ayant pas encore réussi à établir de capsule printemps/été pour cette année parce qu’après avoir passé 6 mois en habits de chantier non-stop je suis très perturbée et j’ai perdu l’habitude de me voir apprêtée, je suis toute perturbée et pas spécialement hyper bien dans ma peau et dans mon corps depuis ce retour brutal à la vie chez moi. Bref, je suis en totale quête stylistique. Le printemps et l’été sont propices aux tenues plus dénudées, et ça m’angoisse un peu, moi qui avait pris l’habitude de m’emmitoufler sous des couches de vêtements de chantier confortables et souvent un peu trop grands pour accumuler de la chaleur (croyez-moi une fouille d’hiver c’est dur, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, on reste dehors, on a besoin de se forger une carapace, autant physique qu’émotionnelle, et je ne vous parle pas des huit heures de trajet aller-retour chaque weekend pour rentrer à la maison). J’ai l’impression d’être énorme, que plus rien ne me va alors que je n’ai pas spécialement grossi, juste les deux ou trois kilos hivernaux habituels que je perds systématiquement à l’arrivée des beaux jours. En revanche mon corps a changé, j’ai pris beaucoup de masse musculaire dans les jambes, ce qui me donne l’impression d’être trapue. C’est surtout ça qui me met mal à l’aise. Mais je vais nager, ça va étirer les muscles si on peut dire, je me sentirai mieux d’ici peu de temps j’espère.

Enfin, tout ça c’est terminé, je pense que je ne repartirai plus aussi loin aussi longtemps, c’est trop compliqué, trop stressant, ce n’est pas du tout ce à quoi j’aspire. Heureusement, en juin et de septembre à février prochain, je travaille à deux pas de chez moi, ça va me faire un bien fou, et j’aurais le temps d’écrire. Maintenant c’est officiel, j’ai relancé la machine à mots.

IMG_1702

Perfecto en cuir Naf-Naf (ancien)

Gilet en laine Ekyog fabriqué de manière éthique (coll. A/H 15-16)

Débardeur en lin JUSTE – La Révolution Textile fabriqué en France de manière écologique (coll. permanente)

Jean Levi’s acheté d’occasion sur vinted.fr

Bottines en cuir Minelli fabriquées en Italie (coll. A/H 15-16)

Tote-Bag en coton bio ATODE fabriqué en France (livré avec toute commande)

IMG_1713

IMG_1711

eva

Ici, je partage avec vous mes aventures minimalistes et (presque) zéro déchet. Je vous raconte ma garde-robe que je veux la plus éthique possible. Je suis (presque) végane et je tente de découvrir de belles alternatives écologiques aux produits animaux. Mais ce que j'aime par-dessus tout, c'est discuter avec vous. Bonne lecture ♥︎

9 Comments Write a comment

  1. Bon retour parmis nous
    J’imagine l’angoisse côté fringues après des mois de chantier mais moi qui t’avais découvert peu avant ton départ suis bien contente d’avoir à nouveau de la lecture
    En plus j’ai lancé un diag préventif sur une opération, je note qu’il vous arrive de bosser en hiver , et je me disais tiens pas de nouvelle sur minimalevabee ! Ben voilà c’est reparti à+
    Isabelle

    Reply

    • merci beaucoup Isabelle ! oui nous sommes des fous nous travaillons toute l’année lol XD (et heureusement ! sinon ce serait trop la galère pour les aménageurs !)
      à très vite ! :)

      Reply

  2. J’allais régulièrement regarder ton blog pour voir si un jour je tomberais sur un nouvel article et le voilà ;-)
    Bon retour! Et je te rassures tu n’es pas du tout trapue :)
    Biz

    Reply

  3. Salut Eva!

    Je te suis depuis pas mal de temps maintenant, sans jamais poster de commentaires, alors c’est l’occasion je trouve! Bon retour sur ton blog, j’ai hâte de lire des futurs postes! :)

    Reply

Leave a Comment

Required fields are marked *.


%d blogueurs aiment cette page :