Dungarees

Suite et fin de l’histoire de la salopette.

Résumé des épisodes précédents : en balade un samedi, mon amoureux me dénichait dans une friperie une salopette, trop grande de deux tailles, mais canon et trop pas chère (12 euros).

Deux jours après, je rendais visite à ma couturière habituelle pour qu’elle puisse la mettre à ma taille. Elle m’expliquait que je pouvais me débrouiller toute seule de manière très simple grâce à des boutons « spécial jean » (d’ailleurs ceux que j’ai trouvé sont made in France, c’est cool ^^).

Après avoir rajouté les fameux boutons sur chaque côté et bien remonté les bretelles, j’ai réussi à l’apprivoiser.

Ca ne se voit pas sur les photos (désolée j’arrive pas à sourire quand je fais les photos seule…), mais je me sens hyper bien dans cette salopette, et j’adore le look très décontracté que je peux faire avec. Je suis certaine aussi de pouvoir rendre le look aussi très minimaliste, ou même très girly…


salopette en jean (seconde main – printemps 2017) (La Chiffo, Caen)

débardeur en lin (made in France – été 2016) (cadeau d’anniversaire)

sandales en cuir (seconde main – été 2016) (Vinted)


Ca vous dirait que je vous fasse un post spécial salopette avec tout un tas de look à porter avec ? Je pourrais essayer de vous trouver quelques références de salopettes éthiques aussi ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

4 comments on “Dungarees

  1. Ouiiii ! Justement ça m’intéresse beaucoup cette histoire de salopette ! :)

  2. Très chouette cette salopette, elle te va super bien !
    (quant aux sandales, très beau choix, elles sont superbes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *