Uniformes printaniers

C’est vrai, je n’ai pas fait de capsule de printemps. J’ai toujours du mal à m’habiller à cette saison. Par ici, le soleil s’est montré timidement pendant deux semaines en avril, et vient seulement de réapparaitre, presque estival il y a une quinzaine de jours. De mars à aujourd’hui, j’ai donc mixé de manière assez anarchique toute ma garde robe (dont le nombre de vêtements s’élève aujourd’hui à 42 vêtements, 7 accessoires, 4 sacs, 7 paires de chaussures). Elle est constituée de nombreuses pièces plutôt usées, que j’ai du mal à remplacer, mais aussi de très belles pièces neuves de marques éthiques et éco-responsables (La Révolution Textile et Les Sublimes #monomaniaque). Après de nombreuses pérégrinations, je me constitue petit à petit une très chouette garde-robe de denim vintage / de seconde main c’est vraiment cool, c’est très satisfaisant. Là où je pêche, c’est au niveau des chaussures. J’adore les chaussures, mais j’ai toujours eu beaucoup de mal à me décider sur lesquelles choisir, pour trouver celles qui m’iraient le mieux selon mon jugement impartial de moi-même… ça c’est une autre histoire…

Je vous laisse donc avec un aperçu de ma garde-robe de printemps, des « uniformes » que j’ai porté. En ce qui concerne les vêtements d’extérieur, j’ai longtemps gardé (notamment en mars), ma grosse parka bien chaude. Sinon le reste du temps, j’ai mis mon pardessus Alix gris en laine recyclée (éthicolo & zéro déchet) (#love) Kings Of Indigo ou mon kimono en lin gris (aussi) Not Perfect Linen (éthicolo & végane).

Au niveau des sacs, j’ai utilisé quotidiennement ma pochette / portefeuille Bee curry Matt & Nat (éthicolo & végane). Les fois où j’avais besoin d’emporter plus de choses, j’ai pris mon nouveau sac à dos (mon cadeau d’anniversaire (en avance parce que j’en avais besoin) de la part de mon chéri). C’est le modèle Kånken Laptop 13″ en vert forêt de la marque Fjallraven que tout le monde connait (éthique & végane). J’en profite pour dire qu’il est vraiment très pratique, puisqu’il a un compartiment pour mettre l’ordinateur, presque invisible situé dans le dos, j’en suis très satisfaite ! Et puis bon, il est tout mignon ! ♥︎

Pour protéger mon petit cou, j’ai continué à porter mon immense écharpe noir et blanche que j’ai depuis… 2014 je crois ? J’ai aussi acheté l’écharpe en lin d’hiver Billie Jean burgundy de La Révolution Textile (éthicolo & végane) qui a été très pratique pour les jours pluvieux. Et j’ai trouvé le joli foulard Nya en jacquard bougmez plus léger chez Ekyog (éthicolo & végane) tout coloré que j’aime beaucoup porter !

Uniforme printanier n°1

pull loose + t-shirt ou débardeur + jean skinny + chaussures plates

pull Dean gris Ekyog (éthicolo – hiver 2015) / pull Colette crème La Révolution Textile (éthicolo – automne 2015) / pull burgundy Nova Colette La Révolution Textile (éthicolo & végane – hiver 2017)

top Rosa bleu clair La Révolution Textile (éthicolo & végane – printemps 2016) / débardeur Rachel noir La Révolution Textile (éthicolo & végane – printemps 2017) / t-shirt Hazel rose pétale La Révolution Textile (éthicolo  & végane – printemps 2017) / débardeur rose pâle (éthique  & végane – cadeau d’anniversaire 2016)

jean super skinny gris (été 2015) / jean skinny La Coquette noir French Appeal (éthique – hiver 2016)

baskets Esplar blanches Veja (éthicolo – printemps 2015) / bottines noires à lacets (automne 2008) / baskets SDU Mesh carmen Veja (éthicolo & végane – printemps 2017)

Uniforme printanier n°2

gilet fin et court + t-shirt à manches longues + jean droit taille haute + chaussures plates

cardigan gris Maison Standards (éthique – automne 2016) / gilet noir Maison Standards (éthique – automne 2016)

t-shirt Pokhara noir Les Sublimes (éthicolo & végane – automne 2016) / t-shirt Ella Hirondelle écru La Révolution Textile (éthicolo & végane – printemps 2017) / t-shirt Ella pain d’épice La Révolution Textile (éthicolo & végane – automne 2016) / t-shirt Pokhara rosé Les Sublimes (éthicolo & végane – printemps 2017)

jean droit noir (vintage – hiver 2017) / jean droit bleu clair (vintage – printemps 2016)

baskets Esplar blanches Veja (éthicolo – printemps 2015) / bottines noires à lacets (automne 2008) / baskets SDU Mesh carmen Veja (éthicolo & végane – printemps 2017)


qu’avez-vous porté ce printemps ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

10 comments on “Uniformes printaniers

  1. Je suis limite jalouse, tu as fait une vraie razzia sur la dernière collection de la Révolution Textile !
    J’hésite toujours à commander le t-shirt Ella Hirondelle car je ne suis pas fan des manches 3/4, mais je le trouve tellement beau !
    (par contre, j’ai renoncé au pull Nova Colette : les spécifications d’entretien m’ont stoppée net)
    En fait, j’hésite à attendre la prochaine collection (automne / hiver) car je n’ai pas vraiment besoin d’acheter de nouveaux vêtements tout de suite maintenant, j’ai un peu honte quand je vois tout le stock que j’ai encore.
    En tout cas, j’aime beaucoup ta capsule printanière. Avec les écarts de température, ça n’a vraiment pas été simple à gérer ces deux derniers mois (j’avais rangé tous mes pulls très chauds dès la mi-mars, un mois après j’en ai ressortis 3 en catastrophe… et là, je porte déjà des robes et jupes estivales, ainsi que mes pantalons en lin).

    • Huhu oui désolée, j’avais besoin de nouveaux tops et j’ai beaucoup profité de mon partenariat avec Myriam ☺️ et la robe c’est du bonus ! Mais tout est tellement cool chez cette marque ! Je ne peux pas m’en empêcher ^^

      Pour le nova colette, j’ai fait le test de le laver dans un filet en machine et c’est passé crème (programme froid, essorage minimum) !

      Pour la prochaine co, il y aura encore des hirondelles si je ne m’abuse, et des couleurs chaudes !

      Merci pour ta gentille appréciation sur ma « non-capsule » de printemps ;)
      Le dérèglement climatique est une vraie plaie !

      Trop chouette les pantalons en lin !

      A très vite !

      • « tout est tellement cool chez cette marque » comme je suis bien d’accord… ! c’est vraiment une belle découverte pour moi.
        Je n’ai commandé que le t-shirt Hazel pour cette saison mais je l’ai déjà porté à plusieurs reprises ; je tourne déjà principalement avec ce t-shirt et mes « vieilleries » lin / coton depuis le mois dernier (sauf si je suis en robe), car je trouve que les tops à base de polyester ne sont vraiment pas agréables par temps chaud.
        Quoi qu’il en soit, merci pour les précisions sur l’entretien du pull Nova Colette, au final si je l’entretien comme mes pulls en laine, ça devrait le faire (les filets de lavage, c’est le bien !) (mais s’il je craque sur ce pull et qu’il supporte mal le lavage, je ne viendrai pas pleurer, promis, parce que la créatrice m’a confirmé ses préconisations en matière de lavage).
        Je vais faire le point sur mes vêtements d’hiver. Je reste persuadée que je n’ai pas besoin d’un pull rouge, par contre la version bleue me plait décidément beaucoup – reste à faire un choix, c’est le pull pour le t-shirt Ella, mon budget ne pourra pas porter les deux sachant que je vois un artisan à la fin du mois pour faire réaliser le sac de mes rêves.

        • (hum, désolée, j’ai posté trop vite sans me relire, je m’aperçois que ma réponse est pleine de coquilles…)

        • Merci les filles ;-) @Roanne, moi non plus, je ne suis pas très fan des manches 3/4 mais c’est vrai que là, avec les hirondelles et le col rond, ça passe plutôt bien ! C’est un joli équilibre…
          Moi je ne recommande PAS DU TOUT le passage en machine pour le NC !! Mais je peux te garantir que tu n’auras quasiment pas à le laver. Sauf si tu as des activités extra-salissantes genre poterie ou donner à manger à un enfant de 15 mois… Sinon, c’est en fin de saison (bien le ranger propre pour éviter les mites) et début de saison éventuellement si tu aimes qu’il sente le frais.
          PS. J’accepte les paiements en pls fois (2 ou 3 fois) pour les personnes que je connais un peu (par chèque) car je sais que c’est un coût ! Donc n’hésite pas à m’envoyer un mail si tu veux procéder de la sorte (myriam@larevolutiontextile.com). A bientôt :)

        • Alors les filles, pour le lavage voici très précisément ce que j’ai fait (à mes risques et périls je l’entends bien )
          Déjà je ne l’ai lavé qu’une seule fois depuis que je l’ai, me contentant de l’aérer dehors (sur la fenêtre en l’occurence) lorsqu’il avait une mauvaise odeur, jusqu’à ce qu’elle parte.
          Le lavage : je l’ai mis dans un filet pas trop grand et bien fermé, histoire qu’il ne puisse pas bouger, ça faisait comme un petit paquet en fait. Je l’ai mis avec plusieurs autres choses pour qu’il ne ballotte pas tout seul dans la machine (et puis ça aurait pas été très écologique cette histoire…). J’ai choisi le programme le plus doux (main ou laine selon les machines), température FROID, essorage 400 tours
          Ensuite je l’ai fait sécher à plat sur mon étendoir sur une serviette pour que les barres de l’etendoir ne marquent pas le pull.
          Il a séché et est comme neuf.
          Je ne crois pas qu’il faille répéter cette opération trop souvent, mais je trouve que ça l’a moins abîmé que mon ancien pull colette en laine (le écru) que je lavais toujours à la main mais qui s’est abîmé après lavage et essorage surtout. Après tout le monde n’a pas autant la loose que moi en matière d’entretien manuel des choses ahah. Quand je vois le Colette écru de Myriam, il est comme neuf alors que le mien fatigue sérieusement…

        • Et sinon Roanne c’est très cool que tu fasses réaliser ton sac par un artisan !

          • J’ai oublié de te répondre et du coup… j’ai commandé et reçu mon sac dans l’intervalle. Il est exactement comme je le voulais et je ne regrette vraiment pas.
            Je vais en profiter pour trier le peu de sacs que j’ai pour me séparer de ceux que je n’utilise pas ou que je ne vais plus utiliser, s’ils sont en bon état ils pourront servir à d’autres personnes.

      • Eva tu as passé ton NC à la machine !!!???? C’est PAS BIEN !!!! j’avais fait le test de le passer à 30° (sans filet) et je trouve qu’il s’est abîmé (le lustre a disparu, il est beaucoup moins doux et brillant et j’ai l’impression qu’il est plus fragile)… Peut-être qu’à froid c’est mieux…
        Bises ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *