Il y a quelques jours j’ai eu un gros rhume / sinusite relou qui m’a clouée au lit quelques temps. Il y a longtemps maintenant que je n’utilise plus de médicaments de la pharmacie pour me soigner dans ces cas là, pour tout un tas de raison qu’il faudrait que je détaille dans un autre article… A la place, je me soigne au naturel avec des infusions de plantes, du citron, du gingembre, et surtout beaucoup de repos. Habituellement ce combo plantes-superfood-dodo fonctionne hyper bien pour terrasser mes rhumes, mais visiblement cette fois-ci quelqu’un avait coché l’option sinusite. Ô joie, Ô bonheur, j’ai bénéficié d’une toux mi-grasse, mi-sèche et re-mi-grasse derrière de toute beauté !

terrine en verre Le Parfait Familial Wiss, 200 ml, fabriquée en Francepull en cachemire de seconde main, Vintedjupe en tencel Lily Elodie Oberlé, fabriquée à Paris

C’est là que Jeremy me propose de me préparer le sirop magique de sa petite mémé comme il aimait à l’appeler lorsqu’il était enfant. Un sirop tout simple, hyper efficace, pas cher du tout et on ne peut plus naturel. Ça a tellement bien marché que je lui ai proposé de le prendre en photo pendant qu’il m’en préparait un nouveau samedi matin, pour finir de me soigner.

Il s’agit donc d’un sirop contre la toux complètement naturel, minimaliste et zéro déchet puisque nous avons acheté les deux ingrédients chez Bio c Bon en vrac.

La recette du sirop contre la toux de la grand-mère Yvonne

Ingrédients

je vous conseille de choisir des ingrédients bio et/ou non traités

✚ du radis noir lavé, non épuché (un gros ou plusieurs petits)

✚ du sucre bio

cette recette fonctionne aussi avec du navet. c’est d’ailleurs celle qu’on donne en principe aux enfants parce qu’elle est plus douce et ne pique pas.

bol japonais fabriqué de façon artisanale au Japon acheté dans la boutique Soufflame à Caencouteau d’office Opinel, fabriqué en Franceplanche en bois brut, similaire La Trésorerie

Préparation

✚ couper le radis noir en fines rondelles (ne pas utiliser la queue)

✚ disposer une première couche de radis bien à plat au fond d’un bol

✚ saupoudrer de sucre

✚ recommencer ces étapes jusqu’à épuisement des rondelles de radis

✚ ça doit ressembler à ça…

✚ attendre quelques minutes ou une heure pour que le radis rende son jus

✚ transvaser dans un bocal et ne pas jeter la préparation tout de suite. On peut même rajouter un peu de sucre sur les radis qui n’ont en principe pas entièrement dégorgé le premier coup.

En ce qui concerne la valorisation des déchets, il est préférable de mettre les radis au compost une fois asséchés.

Posologie

Prendre quatre cuillères à soupe trois fois par jour à la fin des repas et le soir avant de se coucher (pour que le sirop ne soit pas « perturbé » par d’autres aliments qui passent par la gorge).

Il faut ne faut pas en préparer en prévision des semaines à l’avance car il ne se gardera pas. Il se prépare « minute ». Le sirop ne se conserve que quelques jours au frais (mais il faut penser à le sortir avant d’en prendre car le froid est mauvais pour une gorge malade).

Les vertus médicinales du radis noir

✚ informations tirées de ma bible des plantes médicinales ici / lire mon article à ce sujet ici

Le radis noir est une plante potagère très facile à trouver dans nos contrées européennes et très bon marché. Je vous conseille cependant de veiller à le choisir bio et/ou sans traitement car il s’agit d’un légume racine. Qui dit légume racine dit pleine terre, qui dit pleine terre dit emmagasinage des pesticides à gogo. Il a les pieds qui trempent dedans. Le radis noir est un aliment qui contient des vitamines A, B et C ainsi que du magnésium, du calcium et du fer.

Outre le fait que le raphanus sativus var. niger (aka le radis noir) soit un puissant expectorant et mucolytique qui soulage les voies respiratoires, il s’agit aussi d’un grand allié en cas de troubles hépatobiliaires provoquant des coliques ou des migraines. En effet, sa consommation stimule la production de bile et facilite son évacuation. Il est également fortement indiqué en cas de troubles digestifs (ballonnements, éructations, reflux gastro-oesophagiens, nausées, intestin irritable).

Il s’agit aussi d’un aliment dépuratif pour détoxifier le foie. Sans oublier ses propriétés antioxydantes qui jouent un rôle préventif des maladies cardio-vasculaires et du cancer du côlon.

📷 Jeremy et moi


connaissiez-vous ce sirop de grand mère et les propriétés du radis noir ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

3 Thoughts to “Sirop contre la toux de la grand-mère Yvonne”

    1. ahhhh merci pour l’allusion à Kaamelott ! Tu es une vraie Marion ;)
      C’est un véritable jeu d’enfant cette recette, et elle fonctionne divinement bien.
      Oups désolée j’ai oublié de préciser la conservation, j’ai rajouté ça merci ^^
      Il peut se conserver quelques jours seulement (moins d’une semaine). Mais de toute façon ça n’en produit pas énormément à chaque fois. Moi pour une semaine de crève j’en ai fait 3 fois.

  1. Je ne connaissais pas du tout ces propriétés du radis noir ! Moi qui adore ça, je sens que je vais en manger plus régulièrement…
    (et aussi me concocter du sirop en cas de besoin, ça a l’air simplissime à faire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *