Article

Prendre le taureau par les cornes

Pas très vegan cette expression…

Depuis l’âge de 16 ans je suis atteinte d’une maladie auto-immune qui s’appelle une hypothyroïdie.

Qu’on se rassure tout de suite, mis à part le fait de devoir prendre un cachet tous les matins jusqu’à la fin de mes jours, il n’y a aucune souffrance dans mon cas personnel et elle a été diagnostiquée suffisamment tôt pour qu’il ne m’arrive rien de grave…

Depuis donc 11 ans maintenant, je prends des cachets tous les matins. suite à des résultats sanguins étranges, je me suis rendue aujourd’hui chez un endocrinologue qui m’a augmenté ma dose quotidienne, ce qui m’a fortement déplu… 

Mal traitée, une hypothyroïdie peut-être très dangereuse pour la santé et encore plus en cas de grossesse. Non je ne suis pas enceinte, je vous vois venir, cependant, j’aimerais bien l’être un jour, et à ce moment là éviter le plus possible de contaminer ma future progéniture avec des médicaments surdosés…

Après mûre réflexion cet après-midi, j’ai pris la décision de suppléer mes médicaments par la médecine alternative ce à quoi j’avais déjà un peu réfléchi avant sans jamais trop me bouger #flemme 

J’ai été encore plus influencée pour cette prise de décision, à cause d’un médicament anti acné que le toubib m’a prescrit. Il me l’a vendu comme un truc miracle sans hormones seulement connu des endocrinologues… Sur le coup je me suis dit pourquoi pas puisque c’est sans hormones…

En rentrant de la pharmacie, j’ouvre la notice du médicament en question, et le bougre venait de me prescrire un truc pour soigner les problèmes de PROSTATE !! C’était marqué noir sur blanc : traitement dédié à l’homme, ne pas utiliser chez la femme…. 😵 Bon, résultat retour à l’envoyeur, je ne veux pas de ce truc… 

L’après-midi passe et je m’en vais errer en ville, je m’arrête à la Fnac au rayon Nature, Vegan et compagnie, et je tombe sur ce bouquin.

Au début il me fait de l’œil parce que la reliure me plaît, puis je commence à le feuilleter, et le trouve très très bien fait, agréable à lire, clair dans ses explications. Ni une ni deux, 35 € plus tard, je repars avec La Bible Des Plantes Qui Soignent, écrite par un herboriste, un certain Michel Pierre, publié aux éditions du Chêne.


Ce bouquin est juste génial en fait. Il liste, à la manière d’un dictionnaire, toutes les plantes officinales et chaque page en décrit l’apect botanique, les caractéristiques, ainsi que les différentes manières de les prendre. Cela peut soit être en tisane 💚 soit en poudre, en gélules, en teinture (??) pour l’usage interne, ou bien en usage externe. 

Une fois que j’aurais trouvé les différents remèdes correspondant à mes problèmes d’hypothyroïdie et d’acné (en fait je les ai trouvés mais je n’ai pas encore tout bien lu, et il y a genre un milliard de remèdes pour l’acné !), je pourrais enfin les appliquer consciencieusement (pas comme d’habitude) en guise de support à mon traitement médicamenteux.

Je le précise car bien évidemment je ne vais pas m’amuser à mettre ma santé en danger sans faire de contrôles rigoureux de ma thyroïde à l’aide de prises de sang au fur et à mesure de l’évolution de ce traitement. 

Maintenant, en route vers l’Aromathèque !

Est-ce que vous connaissez cet ouvrage ? Vous en utilisez de similaires pour vos problèmes de santé en complément de votre traitement médicamenteux ?