Dungarees

Suite et fin de l’histoire de la salopette. Résumé des épisodes précédents : en balade un samedi, mon amoureux me dénichait dans une friperie une salopette, trop grande de deux tailles, mais canon et trop pas chère (12 euros). Deux

h.17.2. en soirée

En soirée

Voici un second look avec mon joli t-shirt Les Sublimes et ma jupe crayon noire passe-partout. Je la retrousse ou la rallonge au gré de mes tenues, c’est vraiment une pièce très versatile ! D’ailleurs, c’est pareil pour ce t-shirt,